BUREAU EXECUTIF DE L’ANEXAL

Les missions du bureau exécutif de l'ANEXAL sont:

  • L’exécution des décisions de l’assemblée générale
  • L’application des dispositions statutaires
  • L’établissement d’un projet de règlement intérieur
  • La gestion du patrimoine de l’association
  • Echange d’expérience et entraide entre les entreprises Algériennes Exportatrices
  • Défendre les intérêts des membres
  • Créer des réseaux de relations aux niveaux national et international
  • Promouvoir des actions communes pour mieux exporter
  • Participer aux actions de promotion des exportations hors hydrocarbures
  • Créer des synergies entre les membres
  • Relancer le partenariat avec le Programme d’appui NAED/SFI de la banque Mondiale et le Programme MEDA pour l’assistance aux entreprises Algériennes.
  • Favoriser et encourager les actions de mise à niveau des PME
  • Favoriser le partenariat avec les Chambres de Commerce et créer des délégations régionales
  • Encourager et promouvoir le plus grand nombre d’adhésions

ORGANIGRAMME DU BUREAU EXECUTIF

M. Ali Bey NASRI

Président

Salim GRINE

1er VICE PRESIDENT

Toufik BABA

2éme VICE PRESIDENT

 Ali AIT ALLAOUA

Secrétaire Général

 Salah Eddine ANAN

Secrétaire Général Adjoint

 Said HACIANE

Trésorier Général

 Nassim Mahdi BOUGUEDOURA

Trésorier Général Adjoint

 Salah AITTIGRINE

Assesseur

Abdenour ATTAL

Assesseur

 Karim BOUBLENZA

Assesseur

 Tarek BOULMERKA

ASSESSEUR

Hakim CHABANE

Assesseur

Kouider DJEBLI

Assesseur

Djamel Eddine DJEDIDI

Assesseur

  HALIMI Abderahmane

ASSESSEUR

 Nacereddine KARA

Assesseur

 Bachir KENZARI

Assesseur

Hafida KERRI

Assesseur

KHEIREDDINE El Mouez

ASSESSEUR

KHITER Mohamed Lamine

Assesseur

MAIZA El Hadi

Assesseur

MEKKAOUI Samir

Assesseur

ZIANI Abdelwahab

ASSESSEUR

TEMASSINE Hafid

Assesseur

YALAOUI Idriss

Assesseur

ZERTIT Hind

Assesseur

Objectif

Développer les exportations hors hydrocarbures et devenir acteur incontournable  sur les marchés émergents à travers une Industrie Algérienne reconnue comme référence internationale pour son savoir faire, sa qualité et sa compétitivité.

L'objectif de toutes entreprises c'est d'assurer, de maintenir et de développer son avantage concurrentiel ;plus précisément dans le cadre du commerce international, l'un des enjeux des entreprises qui s'internationalise, c'est de repérer les moyens accessible et disponible pour s'adapter un contexte international qui est en perpétuelle évolution. Tout en se protégeant des risques liés.

En tant que association(ANEXAL) regroupant les opérateurs exportateurs, nous œuvrons et nous veillons à la bonne démarche  des procédures et règlement et à leurs applications tout en minimisant et dénonçant  les entraves existantes, d’où l’adhésion des opérateurs exportateurs à cette association ne peut être qu’une force supplémentaire de revendication.

,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Pour le Groupe Metidji, l’acte d’exporter n’est pas nouveau, nos premières expériences dans le domaine de l’exportation remontent à 1987. A cette époque, nous avions exporté des produits d’étanchéité destinés aux pays de grand froid, tels que la Russie. Ces produits qui ont connu un grand succès sont toujours fabriqués par Etanchal Spa, filiale de notre Groupe. Aujourd’hui, nous exportons les produits Safina. L’acte d’exporter n’a jamais été aisé, notamment dans notre pays où il est toujours plus facile d’importer que d’exporter même si vous avez des produits de qualité répondant à toutes les normes exigées. Nous sommes convaincus aujourd’hui que pour vendre nos produits dans un pays étranger on ne peut pas le faire tout seul, il faut que l’on soit accompagné par toutes les forces vives du pays, pouvoirs publics, institutions dédiées, espaces nationaux de concertation, opérateurs économiques, représentation diplomatiques comme relais dans les pays que nous voulons pénétrer, opérateurs spécialisés dans le domaine de l'export. L’exportation est devenue aujourd’hui un métier à part entière. Nous avons aussi besoin de véritables VRP ce qui manque cruellement aujourd’hui en Algérie. Nous avons besoin, bien sûr d’une stratégie nationale d’exportation. Mais nous avons besoin avant tout d’une véritable volonté politique pour faire de l’acte d’exporter une démarche patriote parce que c’est la seule alternative qui reste au pays s’il veut rejoindre le concert de pays émergents. Nous avons les ressources et nous avons les capacités. Il nous reste à nous organiser et à mutualiser nos efforts, c’est dans ce cadre que le groupe Metidji a rejoint avec beaucoup d’enthousiasme l’ANEXAL et les valeurs qu’elle porte. Notamment :

- Rassembler et fédérer les exportateurs algériens ;

- Défendre leurs intérêts matériels et moraux ;

- Promouvoir l’échange d’expérience entre les adhérents.

Nous voulons partager notre engagement et notre expérience dans les activités des associations et des organisations socio-professionnelles aux côtés d'autres collègues opérateurs économiques publics et privés concernés par l’acte d’exporter au service de notre pays et de son économie

Un Plan Marshall s'impose à nos missions économiques à l'étranger en faveur d'un déploiement actif . Elles doivent , à mon sens , assumer le rôle de  génératrices de chiffres d'affaires  au même titre qu'une PME /PMI , comparées aux nations voisines , exportatrices de biens et de services .